La clinique est équipée équipée d'un Scanner Hélical Lightspeed Ultra 8 coupes Général Electrics.

Les examens et acquisitions d'images effectués et lus à la clinique sont systématiquement transmis via réseau numérique au Centre d'Imagerie Médicale et de Cancérologie Vétérinaire Eiffelvet à Paris pour y être immédiatement interprétés par un vétérinaire scaneriste auteur du premier atlas de tomodensitométrie vétérinaire: - "GUIDE PRATIQUE DU SCANNER EN MÉDECINE ET CHIRURGIE VÉTÉRINAIRE CANINE ET FÉLINE par Olivier KERAVEL." - .

Un compte rendu détaillé d'examen est remis au propriétaire du patient ainsi qu'à son vétérinaire traitant. Ce  compte rendu est accompagné d'une planche film résumé et d'un CD ou DVD contenant la totalité des images réalisées.

 

Principe du scanner

La tomodensitométrie axiale assistée par ordinateur, autrement appelée scanner à rayons X ou plus simplement scanner, est une technique d'imagerie médicale permettant de réaliser des images radiographiques en coupes anatomiques perpendiculaires à l'axe du corps du patient.

 

Coupes Axiales - Scanner Lombosacré d'un chien - Reformatage sagital


A partir des coupes natives axiales du patient des logiciels de reconstruction permettent de faire des reformatages dans tous les autres plans (Sagital, Coronal ou Oblique). Enfin des reconstructions tridimensionnelles peuvent aussi être réalisées avec un rendu volumique, surfacique ou endoscopique.

Par rapport à la radiographie conventionnelle le scanner permet donc une dessuperposition des structures anatomiques et ce avec une meilleure résolution en contraste.

 

Scanner vétérinaire


Reconstructions 3D Corps entier avec rendu volumique


Déroulement de l'examen

Une anesthésie générale est nécessaire pour nos patients à quatre pattes: cela permet de limiter les mouvements lors de l'examen et d'obtenir des images diagnostiques fiables: en effet, le moindre mouvement peut compromettre la qualité et la précision de l'image.

Lorsque l’animal «dort», il est placé sur le lit du scanner dans la position appropriée.

L’examen scanner est rapide et sans douleur, l’animal n’est exposé qu’à de faibles doses de radiations.

Le temps de l’anesthésie est relativement court et le patient est sous monitoring pendant toute la procédure.

L'examen se déroule normalement en deux phases, une première phase d'acquisition d'images dite sans préparation suivie d'une deuxième phase après injection d'un produit de contraste iodé par voie intraveineuse. Le produit de contraste permet de rehausser les structures vasculaires et certains tissus (en particulier les tumeurs). C'est la comparaison des deux séries d'images qui permet d'affiner le diagnostic tomodensitométrique.

 

Scanner Vétérinaire

Coupes Axiales: Thorax Caudal avant et après IV


Dans certain cas un produit de contraste peut aussi être injecté au sein d'un organe particulier, d'une articulation (arthroscanner) ou dans l'espace sous arachnoïdien (myéloscanner) afin de mieux faire apparaitre certaines lésions.

 

Indications du Scanner

Le scanner donne la possibilité de diagnostiquer certaines pathologies plus tôt et plus précisément qu’avec d’autres techniques d’imagerie (échographie ou radiographie).Comme pour les humains, le scanner permet aux vétérinaires de visualiser et d’examiner des parties du corps qui sont habituellement difficiles à évaluer avec des images radiographiques classiques.

Les régions les plus communément explorées par tomodensitométrie chez l'animal sont: le crâne, le rachis, le thorax, l'abdomen et certaines articulations comme le coude ou l'épaule.

  • Scanner vétérinaire Cavités Nasales
    • Jetage et Rhinite Chronique (nez qui coule)
    • Epistaxis (saignements de nez)
    • Déformations et douleurs du chanfrein (museau)
    • Eternuements récurrents, "Reverse sneezing"
    • Suspicion d'Aspergilose, de tumeur ou de corps étranger dans les fosses nasales.
    • Sinusites
    • Maladies parodontales, fistules Oro-Nasales (infections dentaires sévères)
  • Scanner Vétérinaire Massif facial
    • Exophtalmie ou dissymétrie de la face
    • Douleur buccale, difficultés pour ouvrir ou fermer la gueule, trismus.
    • Amyotrophie temporale (fonte musculaire)
    • Syndrome de Claude Bernard Horner
    • Pathologie rétrobulbaire
    • Traumatisme facial
    • Bilan d'extension des tumeurs de la face
  • Bulles tympaniques
    • Exploration des otites moyennes et internes
    • Syndrome vestibulaire périphérique
    • Paralysie faciale
    • Exploration des otites externes chroniques
    • Suspicion de polypes oropharyngés
    • Exploration des tumeurs de la sphère ORL
  • Encéphale 
    • Exploration des crises d'Epilepsie et des Syndromes convulsifs
    • Exploration des modifications comportementales subites inexpliquées
    • Exploration des altérations de l'état de vigilance
    • Exploration des accidents vasculaires cérébraux
    • Traumatismes crâniens
    • Exploration des syndromes de Cushing d'origine hypophysaire
    • Amaurose (perte de la vue)
    • Suspicion de maladies congénitales: Hydrocéphalie, dysplasie occipitale...
    • Suspicion de tumeur cérébrale
  • Encolure
    • Exploration des fistules et abcès cervicaux
    • Exploration des glandes salivaires et des glandes thyroïdes
    • Exploration de l'oesophage cervical
    • Bilan d'extension des tumeurs cervico-faciales et des ganglions locaux-régionnaux
  • Thorax 
    • Exploration des masses thoraciques
    • Exploration des épanchements pleuraux
    • Recherches des corps étrangers pulmonaires (épillets) et exploration des abcès du poumon
    • Exploration des pneumothorax
    • Bilan d'extension pulmonaire en cancérologie
    • Exploration des malformations congénitales des arcs aortiques
  • Abdomen & Pelvis 
    • Exploration des masses abdominales et pelviennes
    • Suspicion de corps étranger abdomino-pelviens
    • Bilan d'extension abdominal en cancérologie
    • Exploration des Shunts porto-systémiques par angioscanner multiphases
    • Exploration des organes abdominaux: foie, rate, pancréas, surrénales, reins...
    • Recherche de corps étrangers rétro-péritonéaux
    • Exploration des syndromes de Cushing
    • Exploration de l'arbre urinaire et recherche des ectopies uretérales.
  • Squelette Axial
    • Suspicion de hernies discales aigües ou chroniques
    • Exploration des instabilités vertébrales cervicales et des syndromes de Wobbler
    • Bilan traumatique, exploration des fractures vertébrales
    • Suspicion de discospondylites (infection des disques et des corps vertébraux)
    • Exploration du syndrome de la queue de cheval
    • Bilan d'extension des tumeurs spinales et paraspinales
  • Squelette Appendiculaire 
    • Exploration des arthropathies du coude: Dysplasie, Coronoïde, Anconé, Ostéochondrite, Incongruence
    • Exploration des arthropathies de l'épaule: Ténosynovite, Ostéochondrite, Instabilités et lésion du bourrelet glénoïdal (arthroscanner)
    • Exploration du grasset (genou)
    • Exploration du carpe et du Tarse
    • Bilan d'extension des tumeurs osseuses
    • Exploration des fractures complexes: articulations, cotyle

 

- Indépendamment de la technique le risque d’accident à l’anesthésie, aussi faible soit il, reste non nul.

- Compte tenu de l'injection d'Iode un bilan rénal sera peut être nécessaire

- Pour les animaux agés un bilan pré-anesthésique complet peut être indispensable.

- Exceptionnellement une réaction allergique grave peut survenir avec le produit de contraste.